Guadeloupe | Social

Grève à la Centrale de Bouillante

La FE CGTG appelle à la grève illimitée. Le syndicat estime que les salariés « sont spoliés de leurs droits sociaux ». Si ses revendications ne sont pas satisfaites, l'organisation n'exclut pas d'étendre le mouvement à la CTM et à EDF.
[ Mardi 14 févr. 2012, 00:03 | DOMactu.com | Par Karen Bourgeois ]
Dans un courrier adressé à la direction, la FE CGTG indique être à sa disposition « à toute heure pour participer à toute rencontre, négociation et information, permettant de répondre positivement aux demandes du Personnel de Géothermie de Bouillante ».

Les revendications sont les suivantes :
- Pleine reconnaissance de l'ancienneté dans la branche des IEG.
- Application intégrale des dispositions du Statut National des IEG.
- Indemnisation totale des jours de grève.

L'appel à la grève illimitée a été lancé à compter d'aujourd'hui à Bouillante. Pour l'heure, aucune perturbation n'est à prévoir sur la distribution en électricité.

...........................................................................................

DOMactu vous propose le communiqué de la Fédération de l'Energie :

« La loi n° 2000-108, du 10 février 2000, réaffirme l'application du Statut National des IEG (Industrie Electrique et Gazière) aux salariés des entreprises produisant de l'énergie électrique, y compris pour les salariés des entreprises privées.

Pour autant, le Personnel de la Centrale Géothermique de Bouillante, en Guadeloupe, produisant environ 10% de l'énergie électrique consommée en Guadeloupe, est spolié de ses droits sociaux depuis maintenant 10 ans. Le préjudice pour le Personnel est plus qu'important, notamment sur le régime de retraite.

La Fédération de l'Energie CGTG, accompagnant désormais les salariés depuis décembre 2011 a rencontré, le 27 décembre 2011, la direction de CFG Services (Groupe BRGM) ayant impunément violé la Loi depuis 2000.

Face au refus caractérisé de cette malhonnête direction, à réparer ses torts auprès de son Personnel, la Fédération de l'Energie CGTG, a procédé le 08 février dernier, à un dépôt de préavis de grève à durée illimitée à la Centrale de Bouillante, à compter du 14 février 2012.

Il est inconcevable qu'après le rendu du Conseil d'Etat du 30 octobre 2002, suite à un conflit sans précédent à la Centrale Thermique du Moule et à la Centrale Diésel Export de Jarry en septembre 2002, que les Directions de la CFG Services et Géothermie de Bouillante se conduisent tels des délinquants, se refusant à appliquer avec réparation, le Statut National des IEG au Personnel exploitant depuis 1995 la Centrale Géothermique de Bouillante.

La Fédération de l'Energie CGTG, seule Organisation Syndicale représentative sur l'ensemble des sites de production électrique en Guadeloupe, continue de militer pour la création d'un pole public de l'électricité, intégrant l'ensemble des capacités de production et de distribution existant dans notre Pays Guadeloupe.
Karen Bourgeois - DOMactu.com
Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours

Newsletter - Abonnez vous

Top Actu - 7 jours

Meilleurs commentaires - 7 jours

Réactions en direct...