Guadeloupe | Politique

José Moustache n’est plus

Le premier président du conseil régional de Guadeloupe est décédé hier à l'âge de 81 ans. Hospitalisé au CHU, José Moustache n'a pas survécu au malaise qu'il a eu en début de semaine. Les réactions de la classe politique se multiplient.
[ Vendredi 08 févr. 2013, 00:07 | DOMactu.com | Par Karen Bourgeois ]
Sans aucun doute, c'est une grande figure de la politique guadeloupéenne, et singulièrement de la droite locale, qui a disparu hier.

José Moustache avait été député RPR de 1978 à 1981. Et maire de la commune d'Anse-Bertrand de 1965 à 1995.

En 1995, il avait été battu par l'actuel chef d'édilité Alfred Dona-Erie. Il était redevenu maire en 2001, avant de reperdre son fauteuil en 2006.

José Moustache restera également comme celui qui fut 1er président du conseil régional de Guadeloupe. C'était de 1983 à 1986.

Mais l'homme a aussi eu affaire avec la justice. Il avait été condamné en 2003 à un an de prison ferme et à 5 ans d'interdiction de ses droits civiques et civils.

La peine avait été prononcée le 5 janvier par le Tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Il a été arrêté à l'issue de l'audience.

A l'annonce de la disparition de José Moustache, les réactions n'ont pas tardé.

Le maire de Basse-Terre, Lucette Michaux-Chevry se rappelle de rudes empoignades qu'elle a eues avec lui.

Pour mémoire, c'est elle qui avait été élue à la région en 1983. Mais comme elle était à la tête de la collectivité départementale : « J'ai considéré que je devais lui céder ma place au conseil régional ».

Et de préciser : « On n'a pas toujours travaillé dans un climat de complémentarité. Les femmes politiques n'étaient pas encore bien vues ».

Mais : « On a fini par se réconcilier. Et en 1992, je l'ai choisi comme conseiller. J'étais alors présidente du conseil régional ».

L'actuelle présidente du conseil régional, Josette Borel-Lincertin, de son côté, parle d'un « homme de dialogue, et très engagé politiquement ».

Et rappelle que « José Moustache a été le premier président de la collectivité régionale au moment de la transition des lois de décentralisation de 1982 ».

Et de conclure : « José Moustache, maire d'Anse-Bertrand et secrétaire général du RPR a toujours respecté le débat démocratique, honnête et loyal ».

Dans un communiqué, Jacques Gillot, le président du conseil général, indique, quant à lui, avoir appris avec émotion la disparition José Moustache :

« Au-delà de sa personnalité et de son action, je salue la mémoire d'un homme d'engagement, campé sur ses convictions, qui a longtemps lutté pour l'épanouissement du Nord-Grande-Terre et de ses habitants ».

José Moustache est donc décédé hier, suite à un malaise. Il avait 81 ans.

Photo d'archives.
Karen Bourgeois - DOMactu.com
Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours