Guadeloupe | Infos Locales

Disparition d'Emile Gaddarkhan

L'entrepreneur guadeloupéen Emile Gaddarkhan est décédé hier matin à l'âge de 72 ans. Fondateur du groupe du même nom, il laisse une femme et six enfants, et un véritable empire de travaux publics.
[ Dimanche 24 juil. 2011, 00:10 | DOMactu.com | Par Karen Bourgeois ]
On le savait gravement malade, mais l'annonce hier de la disparition d'Emile Gaddarkhan a provoqué une onde de choc.

Pour les professionnels du secteur des travaux publics : « C'est un véritable monument qui a rendu son dernier souffle »

Emile Gaddarkhan était de ces hommes « partis de rien ». Il avait commencé à travailler à l'âge de 16 ans.

Ce Moulien d'origine indienne a été pointeur sur les quais de Pointe-à-Pitre, peseur de cannes à Darboussier ou encore économe à Gardel.

Puis il a intégré en tant qu'employé d'importants groupes de travaux publics. Avant de créer sa propre entreprise en 1980.

Connu pour être un homme au caractère bien trempé et intransigeant en affaires, il avait rapidement diversifié ses activités : terrassement, démolition ou encore construction de routes.

Ambitieux, il installera également des filiales de son groupe dans la Caraïbe ; plus précisément à la Dominique et à Sainte-Lucie

Agé de 72 ans, Emile Gaddarkhan était père d'une famille de six enfants. Son fils José occupe les fonctions de Président de la Fédération Guadeloupéenne du BTP.

Dans un communiqué, le président du Conseil régional, Victorin Lurel, se dit ému de la disparition d'un « bâtisseur et travailleur infatigable qui a beaucoup ouvré pour le développement d'une Guadeloupe moderne et sereine ».

« C'est un figure emblématique de l'entreprenariat Guadeloupe qui nous quitte » conclut Jacques Gillot, le président du Conseil général.
Karen Bourgeois - DOMactu.com
Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours