Guadeloupe | Faits divers

Les prostituées faisaient grimper le chiffre d'affaire

Photo
Deux frères ont été condamnés à Anse-bertrand pour proxénétisme. L'un tenait un bar l'autre emmenait les prostituées. Le bar avait gagné en notoriété dans le nord Grande-Terre et avait même quadruplé son chiffre d'affaire.
[ 12/01/2007 07:27 | DOMactu.com | Par Albert Philippe ]

« A Ka Mercédes ». Ce petit bar d'Anse-bertrand avait gagné en notoriété depuis que des filles de joies y travaillaient.

Ouvert jusqu'en 2003 cet établissement accueillait une clientèle, attirée par les prostitués.

Alix Ondee, le propriétaire, était le seul présent jeudi au tribunal. Il a indiqué à la barre que son frère Paul Ondee, avait ramené 7 prostitués d'origine dominicaine dans l'établissement. Il a révélé aux juges que les filles avaient des cases dans la cour de son établissement et qu'elles proposaient à ses clients des passes allant de 20 à 60 euros.

Un produit d'appel en sorte qui avait permis de quadrupler le chiffre d'affaire du bar. Il admet également avoir bénéficié d'avantages en nature de la part de ces jeunes femmes.

Le procureur réclame contre lui une peine de 2 ans avec sursis et contre son frère une peine de 2 ans ferme.

Il écope finalement d'une peine de 18 mois avec sursis et une interdiction de gérer d'une durée de 3 ans.

Quant à son frère, accusé d'avoir ramené les filles de joies, absent du tribunal il écope de 2 ans fermes et une

interdiction définitive de gérer un établissement. Un mandat d'arrêt a été lancé contre lui.

Albert Philippe - DOMactu.com
Réagir   |   Envoyer à un ami   |   Imprimer   |   RSS

Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours.

Newsletter - Abonnez vous

Email

Réactions en direct...

+ Lire tous les derniers commentaires...