Guyane | Société

Immigration: Hortefeux en visite en Guyane pour afficher ses objectifs

Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux se rendra en Guyane mercredi et jeudi afin d'exposer ses objectifs en matière de lutte contre l'immigration irrégulière et notamment de reconduites à la frontière, a déclaré mardi le ministère.
[ Mercredi 05 sept. 2007, 01:26 | DOMactu.com | Par AFP ]
PARIS, 4 sept 2007 (AFP) - Brice Hortefeux visitera le service des étrangers de la préfecture de Cayenne avant d'inaugurer le bâtiment de la Police aux frontières (PAF) à Saint-Georges de l'Oyapok, sur ce fleuve, frontière naturelle à l'est avec le Brésil.

 Le ministre ira aussi se rendre compte des obstacles à la régulation de l'immigration clandestine à l'autre extrémité du pays, à Saint-Laurent-du-Maroni, autre fleuve qui sépare, à l'ouest cette fois, le département français du Surinam.

 M. Hortefeux y participera à un dispositif de lutte contre l'immigration irrégulière afin d'aborder les spécificités de cette action dans le contexte guyanais, selon le ministère.

 Sur les six premiers mois de 2007 dans ce département de 210.000 habitants, il y a eu 4.793 éloignements du territoire, contre 8.145 en 2006 et 5.942 en 2005, selon les chiffres officiels.

 Mais de nombreux clandestins reviennent. En 2006, sur 9.711 étrangers illégaux reconduits à la frontière, 59% étaient déjà connus de la police.

 Autre difficulté, le seul centre de rétention administrative a été déclassé en local de rétention administrative (LRA), limitant les rétentions à 48 heures.

 Les flux migratoires sont particulièrement difficiles à contrôler en Guyane, territoire vaste comme le Portugal et possédant plus de 1.300 kilomètres de frontières avec ses deux voisins.
AFP - DOMactu.com
Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours