Guadeloupe | Sport

Carène et l'USL écrasent le Tour de Marie-Galante

La 33e édition a été remportée par Boris Carène. Son équipier Nicolas Dumont termine sur la deuxième marche du podium. Le jeune Jonathan Louis, également de l'USL, s'est imposé hier lors de la dernière étape.
[ Lundi 29 juin 2009, 00:00 | DOMactu.com | Par Karen Bourgeois ]
Cela faisait dix ans, depuis Jacques Albina, qu'un cycliste guadeloupéen n'avait inscrit son nom au palmarès de cette compétition.

Avec la manière, Boris Carène remporte donc la 33e édition du Tour de Marie-Galante. Une victoire qu'il dédie à ses coéquipiers.

Car hier, les roses bonbons n'ont pas fait de détail lors de la dernière étape. Ils ont fait montre d'un esprit d'équipe à toute épreuve.

Ils ont placé quatre de leurs hommes aux quatre premières places. Jonathan Louis a ainsi décroché la première victoire de sa carrière.

Nicolas Dumont a terminé à la 2e place. Puis ont suivi Boris Carène. Et Fabrice Gène qui a remporté le sprint du peloton.

C'est la première fois que l'USL fait une telle démonstration sur une étape du Tour de Marie-Galante.

Mais l'édition 2009 a également été marquée par l'altercation musclée entre Christophe Rinero et Eddy Lembo du Rayon D'Argent.

Le second reprochant à son coéquipier de l'avoir dépossédé de son maillot de leader, « en l'attaquant » lors de la 3e étape.

Au final, Eddy Lembo, second au général, sera exclu par les commissaires le samedi matin pour « comportement agressif et propos injurieux ».

Et Christophe Rinero, alors vêtu de jaune, décidera, quant à lui, de mettre pied à terre, comme le feront deux de ses équipiers.

Un épisode qui a terni un peu cette grande fête du vélo. Et qui pourrait avoir des conséquences sur l'effectif du RDA.
Karen Bourgeois - DOMactu.com
Les commentaires ne sont plus disponibles pour les articles de plus de 21 jours